Démarche transitoire

Mise en contexte

En juin 2017, la Ville de Montréal a acquis le site de l’ensemble conventuel des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph (RHSJ). Cet ancien monastère situé au pied du mont Royal sur une partie du territoire traditionnel non-cédé des Kanien’keha:ka (Mohawks) est au cœur de l’identité montréalaise. Son histoire tout comme son patrimoine prennent racine dans la fondation même de notre métropole.

En l’acquérant, la Ville de Montréal s’apprête à écrire une nouvelle page dans l’histoire de ce site d’une valeur inestimable pour les Montréalais.es. L’intention de la Ville est de protéger et de mettre en valeur le site par la création d’un bien commun au service de la collectivité montréalaise. Le défi est cependant de taille.

Projet de mise en valeur

La Ville de Montréal a amorcé, depuis 2017, une démarche qui vise la mise en valeur et la requalification de ce site patrimonial exceptionnel. D’importants travaux ont été réalisés afin de bâtir une connaissance et compréhension fine du site dans son ensemble, tout en assurant la conservation de ce dernier. Pourtant c’est par l’approche transitoire qui est amorcée présentement que la démarche se distingue.

L’approche transitoire développée autour de ce grand projet repose sur l’implication de plusieurs services municipaux et de l’arrondissement Le Plateau Mont-Royal. Cette étroite collaboration entre la Ville de Montréal et la société civile permettra notamment de définir, de baliser et de co-créer, au fur et à mesure de son évolution, et de façon itérative, le sens, la vocation, les usages ainsi que le modèle de gouvernance de ce grand projet. L’objectif de cette approche transitoire est de réaliser le meilleur arrimage possible entre le site, son histoire et la communauté en devenir qui se rallie autour d’un grand projet pour les montréalais.

Les Conversations

La Ville de Montréal a entamé des Conversations. Les Conversations constituent une démarche d’émergence qui relie trois dimensions essentielles à la vie d’un projet collectif : la recherche de sens, la mobilisation citoyenne et la mise en action collective. Le projet en émergence prend la forme d’une vision en mouvement qui s’articule autour de quatre grands piliers de l’identité de la Cité-des-Hospitalières :

Le bien commun

L’accueil et l’hospitalité

La réconciliation

Le silence et la lenteur

Gouvernance

Le Service de la diversité et de l’inclusion sociale pilotent la démarche d’urbanisme transitoire visant la requalification de ce site exceptionnel en collaboration avec le Service de l’Urbanisme et de la Mobilité, le Service des Grands Parcs, du Mont-Royal et des sports, le Service de la Culture, le Service de la Gestion et de la Planification Immobilière et avec l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal.

Dans cette démarche, la Ville a mandaté l’OBNL Entremise pour assurer la planification, le déploiement et la gestion de l’occupation transitoire à la Cité-des-Hospitalières.

Énoncé de vision

La Cité-des-Hospitalières recèle une puissance symbolique unique pour la société montréalaise. Son histoire est intimement liée à celle de la ville. Elle se renouvelle profondément à chaque époque, faisant écho aux grandes transformations culturelles, sociales et urbaines qu’a traversées la société montréalaise.

Au-delà des formes matérielles, institutionnelles et culturelles changeantes, un esprit du lieu demeure. Celui de bonté et d’ouverture à l’autre qui a animé les Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph. Celui qui anime les Montréalais.es du XXIe siècle, alors que la transition écologique et sociale leur demande une nouvelle invention collective.

L’émergence d’un sens contemporain passe par la création d’une nouvelle vitalité collective qui se déploiera dans la Cité. Ce lieu, marqué par l’action et la contemplation, retrouvera un sens reflétant les aspirations des Montréalais.es. On y réapprendra à prendre soin les uns des autres et à se reconnecter aux multiples dimensions du monde.

Le projet émergent fera apparaitre dans un même élan une grande ambition, une communauté d’acteurs multiples et diversifiés ainsi que des initiatives et des pratiques qui inventent le Montréal de demain.

Ainsi, Montréal se dotera d’un laboratoire de guérison et reconnexion unique, ouvert et vivant, qui incarnera à nouveau les valeurs qui ont façonné ce lieu emblématique.

Soirée d’information – 12 septembre 2019
Crédit photo: Entremise
Soirée d’idéation – 6 décembre 2019
Crédit photo: Sonia Dumont

Lignes directrices

Pour s’ancrer dans l’existant, le cadre que propose le projet de mise en valeur ainsi que la phase d’occupation transitoire à la Cité-des-Hospitalières devra s’imprégner des valeurs patrimoniales, des principes établis par les RHSJ et des thématiques d’occupation identifiées par la Ville de Montréal et les Montréalais.es.

Les 5 principes directeurs
des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph

Inscrits dans l’acte de vente, ces cinq principes directeurs représentent les fondements sur lesquels les RHSJ souhaitent voir la requalification de la Cité-des-Hospitalières.

Gardiennes des lieux depuis la construction du bâtiment, les RHSJ ont imprégné le site de leur présence, de leurs valeurs et de leur mission.

5 principes indissociables

La préservation de l’esprit du lieu

Le respect des valeurs de la congrégation et de sa mission spirituelle

La protection et la pérennisation du patrimoine bâti et naturel

La cohérence avec l’histoire du site

L’ouverture sur la collectivité et la réponse à ses besoins


Les valeurs patrimoniales de l’ensemble conventuel

La Cité-des-Hospitalières est un complexe unique au sein du territoire montréalais. De par son caractère symbolique, son architecture, son histoire ou ses qualités paysagères, l’ensemble conventuel témoigne de nombreuses valeurs patrimoniales.

Le projet de mise en valeur et la phase d’occupation transitoire permettra aux Montréalais.es de s’approprier ce site unique dans une logique de continuité avec son histoire.

Pour en savoir davantage sur la signification des principes directeurs et les valeurs du site, consultez le Dossier de projet.

5 valeurs patrimoniales

Valeur symbolique

Valeur historique

Valeur paysagère

Valeur architecturale et artistique

Valeur sociale


Les lignes directrices identifiées
par la Ville de Montréal et les Montréalais.es

Depuis son acquisition, la Ville de Montréal a tenu différentes activités visant à préciser les usages les plus appropriés pour le site. Partant des valeurs patrimoniales, des principes directeurs des RHSJ et des aspirations des Montréalais.es lors des consultations en 2019, la Ville a fait ressortir 7 lignes directrices pour la Cité-des-Hospitalières.

Ces lignes directrices permettront d’identifier et de sélectionner les futur.e.s occupant.e.s en fonction de leur mission, de leur activité ou de leur contribution au projet.

Pour en savoir davantage sur le processus de consultation de la Ville de Montréal et consulter les rapports, visitez le site Réalisons Montréal.

7 lignes directrices

La réconciliation
La reconnaissance, le respect, la coopération
Le leadership des femmes
L’engagement, la promotion et l’affirmation
La guérison et la reconnection
L’intériorité, la contemplation, le recueillement, le silence et la lenteur
L’hospitalité
L’accueil, le soutien et l’entraide
L’enseignement
La transmission des savoirs, des savoir-faire et le développement des compétences
La créativité
La recherche, la création et la diffusion artistique et culturelle
Le bien commun
Les rencontres, le partage, la solidarité et l’économie sociale

Le projet d’occupation transitoire

Le projet de la Cité-des-Hospitalières en transition est un projet de la Ville de Montréal qui vise la mise en valeur de ce site patrimonial à travers une occupation transitoire du lieu menée en partenariat avec l’OBNL Entremise.

Cette approche innovante permettra de définir et d’évaluer, au fur et à mesure de son évolution, la vocation et le modèle de gouvernance le plus adéquat pour ce projet unique tout en assurant le meilleur arrimage possible entre le site, son histoire et les besoins de la communauté.

Qu’est-ce que l’occupation transitoire?

L’occupation transitoire est une pratique émergente en urbanisme et immobilier reposant sur une occupation graduelle et transitoire d’un bâtiment ou d’un site en vue d’identifier une vocation pérenne. Cette approche novatrice est déjà fortement développée en Europe, aux États-Unis et en Allemagne.

Chaque projet transitoire est unique et doit s’adapter à son contexte, aux objectifs des parties-prenantes et aux caractéristiques intrinsèques au bâtiment et de l’espace qui le compose.

Dans le cadre de la Cité-des-Hospitalières, l’occupation transitoire vise principalement les points suivants:

Révéler le potentiels d’utilisation des espaces existants en intervenant de façon minimale sur le cadre bâti

Bonifier la vision et les réflexions qui se précisent lors des Conversations

Occuper les lieux à court terme plutôt que d’attendre des années pour «le projet parfait»

Construire petit à petit le cadre du projet pérenne de protection et de mise en valeur du site par la création d’un actif commun

Construire une communauté d’occupants qui saura prendre le flambeau des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph


Échéancier du projet transitoire

Le projet transitoire va permettre d’ouvrir le site de la Cité-des-hospitalières, petit à petit, en fonction des espaces disponibles selon la planification des travaux de mise aux normes de la Ville de Montréal.

Phase 1

S’approprier le site par l’occupation ponctuelle

L’objectif principal de la phase 1 est d’amorcer le projet transitoire en permettant aux Montréalais.es de s’approprier, petit à petit, le site et la démarche transitoire.

Deux composantes du projet seront mises en place dès 2021, soit le bureau de permanence et l’hôtel à projets. Ces deux composantes permettront de tisser des liens avec des organisations montréalaises, des acteurs.trices du quartier et des initiatives prometteuses en vue de l’occupation régulière prévue pour la phase 2.

La phase 1 doit donc être comprise comme une forme d’expérimentation qui guidera le développement du projet transitoire.

Phase 2

Mettre en valeur le site par l’occupation régulière

En fonction de l’avancement des travaux de mise aux normes, certains espaces permettront graduellement d’accueillir des occupations sur de plus longues périodes, de quelques mois à quelques années.

Lors de cette phase, des appels à candidatures seront lancés pour chacune des quatre typologies d’occupation décrites dans le Dossier de projet:

– Espace commun
– Espace de travail
– Atelier
– Hébergement

La phase 2 permettra d’amorcer la définition d’une vocation pérenne pour la Cité-des-hospitalières en occupant l’ensemble du bâtiment sur une base régulière.


Travaux de mise aux normes

Bien que le projet d’occupation transitoire souhaite miser sur l’existant, certains travaux de mise aux normes doivent être exécutés afin d’occuper le bâtiment de façon sécuritaire.

Ces travaux prévus par la Ville de Montréal s’échelonnent sur les prochaines années et seront déployés en différentes phases.

Le projet transitoire s’adaptera à cette réalité en fonction de l’avancement des travaux afin d’ouvrir graduellement les espaces du site, d’abord pour des occupations ponctuelles, puis pour la location de plus longue durée.

Partenaires

Le projet de la Cité-des-Hospitalières en transition est développé par la Ville de Montréal qui est accompagnée par l’OBNL Entremise, une entreprise d’économie sociale et solidaire en aménagement qui a développé une expertise dans la création de projets immobiliers transitoires collectifs.

Comité de coordination

La coordination du projet avec l’ensemble des initiatives sur le site est sous la responsabilité du Service de la diversité et de l’inclusion sociale en concertation avec l’arrondissement Plateau-Mont-Royal et 4 autres services de la Ville de Montréal

L’ensemble des projets sur le site sont aussi développés en collaboration avec le Musée des Hospitalières de l’Hôtel-Dieu de Montréal et les Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph, tous deux sur les lieux.

Le Service de la culture;

Le Service de la gestion et planification immobilière;

Le Service des grands parcs, du Mont-Royal et des sports;

Le Service de l’urbanisme et de la mobilité;